ETAPES 251 - SEPTEMBRE/OCTOBRE 2019

€24.90
Article épuisé

Lectures choisies.

Nos vies connectées nous confrontent à des flux de données toujours plus mouvants, dynamiques, immersifs, hypnotiques, intrusifs, subis. L'évolution des politiques publicitaires sur les réseaux sociaux entretient la confusion des contenus; la lecture automatique annihile le temps du choix.
Dans les années 1990, Internet était encore comparé à la télévision. Là où «le petit écran» était susceptible d'être jugé asservissant, le contenu en ligne était associé à une forme de liberté et de curiosité, un espace où chacun était libre de choisir ses contenus, son programme, quitte à s'égarer en chemin. En théorie, c'est toujours le cas, une affaire de volonté, pourrait-on rétorquer...
La pratique nous confronte à une autre réalité. Quelque chose a glissé. Les flux ont pris le contrôle; ils se servent de nos informations pour accroître leur puissance. Les applications du World Wide Web sont devenues gourmandes, cannibales.
Elles tendent à assujettir l'utilisateur. Regarder cette vidéo ou pas, cette image qui passe ou non, la rapidité de défilement des flux nous confronte à un relatif immobilisme, et, la fatigue aidant, il devient difficile de résister.
Face aux images, aux sons qui nous arrêtent, l'écrit, lui, nous confronte à une autre temporalité. Il ne s'impose pas mais se propose. La lecture est une action choisie, volontaire. En ce sens, parce qu'elle sollicite la volonté de l'individu, elle implique un rapport démocratique. Il est aisé de l'interrompre, de la reprendre, et ainsi de laisser se développer la réflexion. Elle est le terrain fertile pour le développement des pensées.
Dans ce processus, la forme des écritures a son rôle à jouer. Car en fonction de ces choix, plastiques, stratégiques, les caractères sont susceptibles de faciliter un discours ou encore de le contredire, de l'adoucir, de le nuancer, de l'affirmer. Ils sont une tonalité, une voix silencieuse. Qu'elles passent par la technologie, la forme plastique ou la création de nouveaux outils, les mutations récentes de la typographie nous en parlent finalement d'une autre: celle de notre société.

Par Caroline Bouige.

 
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Produits proches

Voir tout
ETAPES 252 - NOVEMBRE/DECEMBRE 2019
ETAPES 250 - JUILLET/AOUT 2019
Épuisé !
ETAPES 249 - MAI/JUIN 2019
ATTENTION : Plus que 1 en stock !
ETAPES 248 - MARS/AVRIL 2019
ATTENTION : Plus que 3 en stock !
Left Continuer vos achats
Votre commande

Votre panier est vide